Prêt travaux : quel prêt choisir ?

Vous avez des petits travaux de prévus dans votre tout nouveau logement ? Achylles vous montre tout ce qu’il y a savoir sur les prêts travaux.

Vous avez acheté un bien immobilier très récemment, mais vous n’avez pas comptabilisé le montant des travaux dans votre prêt immobilier ? Pas de panique, des prêts travaux sont possibles pour que vous puissiez entamer vos travaux en toute tranquillité. 


Un prêt travaux : qu’est ce que c’est ? 

Dans un premier temps, on considère qu’un prêt travaux fait partie de la catégorie des prêts ou crédit à la consommation, c’est-à-dire des montants ne dépassant pas les 75 000 euros. Si le montant de vos travaux est évalué à plus élevé que ce montant, il vous faut alors contracter un prêt travaux qui rentre dans la catégorie des prêts immobiliers. 

Les prêts travaux qui entrent dans la catégorie des crédits à la consommation ont un taux moyen qui se place entre 2,5 % et 7,75 % et vous aurez un remboursement qui peut s'étendre entre 5 et 10 ans. Nous vous recommandons d’utiliser des simulateurs, trouvables sur internet et ainsi vous pourrez voir les vos possibilités. De plus, un simulateur vous donnera le TAEG, soit le Taux Annuel Effectif Global qui vous permettra de comparer les différentes offres de prêts en fonction de leur coût total. Mais avant même de vérifier pour les prêts travaux, pensez à faire évaluer le montant de vos travaux par des professionnels et de comparer les devis afin d’avoir le montant le plus exact possible. 


Quelles situation justifient l’utilisation d’un prêt travaux ? 

Comme nous l’avons déjà précisé au-dessus, un prêt travaux qui n’est pas considéré comme un prêt immobilier se limite seulement à un montant de 75 000 €. Ainsi, ce n’est valable que pour des travaux assez limités. 

Voici une liste non exhaustive des raisons pour lesquelles vous pouvez contracter un prêt travaux : 

  • Agrandissement de votre logement 
  • Rénovation 
  • Travaux d’isolation
  • Création d’un garage
  • Création d’une cuisine
  • Aménagement des combles ou d’une terrasse


Comment souscrire à un prêt travaux ? 


Souscrire à un prêt se fait généralement auprès des banques, mais vous pouvez demander l’aide d’un courtier pour vous faciliter la tâche et pour que vous puissiez obtenir le meilleur prêt dans les meilleures conditions. Si le montant de vos travaux dépasse les 75 000 €, et que vous devez donc contracter un prêt immobilier, vous pouvez faire appel à un courtier partenaire d’Achylles en faisant une demande sur notre site

Demander un prêt auprès d’une banque nécessite certains justificatifs obligatoires comme un justificatif d’identité (passeport ou carte d’identité), un justificatif de domicile (une facture d'énergie ou de téléphone de moins de 3 mois), votre dernier bulletin de salaire, votre dernier avis d’imposition et pour finir votre RIB. Notez que vous aurez besoin d’un devis si votre prêt travaux rentre dans la catégorie des crédits immobiliers. 


Quels sont les différents types de prêts travaux ?

 

Nous pouvons diviser les prêts travaux en deux catégories distinctes :

  • Les prêts travaux non affecté : la particularité de ce type de prêt est que vous disposer de la somme empruntée totalement librement et vous n’avez donc pas à justifier le montant. Ce prêt n’est donc pas attaché directement aux travaux. 
  • Les prêts affectés : ce prêt est directement attaché aux travaux. Son but, lors de sa souscription est de couvrir un projet défini avec un montant défini. Dans ce cas-là, vous aurez donc à justifier le montant et le projet auprès des banques. Mais le principal avantage est  que ce prêt constitue une garantie que vos travaux soient réalisés car si le professionnel, auquel vous avez fait appel pour vos travaux, manque à son devoir, vous pourrez résilier votre contrat. 

Il existe une dernière catégorie de prêt qui peut être utilisée pour vos travaux mais qui exige des conditions particulières sur votre situation : ce sont les prêts aidés


Ainsi, vous savez maintenant qu’il est possible de financer vos travaux en contractant un prêt travaux si le montant ne dépasse pas 75 000 €. Mais n’oubliez pas, au-delà de ce montant, il est plus sage de faire appel à un courtier pour contracter un prêt immobilier pour financer vos gros travaux.