Optimiser son investissement locatif pour une meilleure rentabilité 

Réaliser un investissement locatif dans l’immobilier, c’est se poser les bonnes questions pour optimiser la rentabilité. Si l’investissement locatif peut paraître compliqué, il demeure une solution efficace pour obtenir des revenus supplémentaires et augmenter la valeur de son patrimoine.

Réaliser un investissement locatif dans l’immobilier, c’est se poser les bonnes questions pour optimiser la rentabilité. Si l’investissement locatif peut paraître compliqué, il demeure une solution efficace pour obtenir des revenus supplémentaires et augmenter la valeur de son patrimoine. Dans cet article, vous allez apprendre à réaliser un investissement locatif avec une forte rentabilité.

Faites un point sur votre situation

Il est important que vous fassiez un bilan sur votre situation afin de définir votre projet immobilier. Vous devez donc regarder vos revenus, vos coûts, votre imposition et vos objectifs avec ce futur investissement. Vous pouvez ensuite commencer à vous informer sur le type de logement, le type de location, le choix de la ville, le financement et la fiscalité. Se renseigner sur l’emplacement est important car si le logement est dans un bon quartier, bien desservi et proche des écoles, vous trouverez facilement, en tant que locataire, une famille sérieuse et avec une bonne situation financière. Ce travail de recherche vous permettra de faire les bons choix dans votre projet immobilier et d’augmenter votre rentabilité. 

Obtenez un financement favorable

Votre investissement locatif est en partie déterminé par votre budget. En effet, si vous possédez un gros budget, vous aurez plus de choix et vous pourrez faire des investissements de plus grande ampleur. C’est pourquoi il est important d’épargner chaque mois pour couvrir les mensualités du prêt immobilier contracté. Si vous épargnez suffisamment, vous pourrez réduire les taux d’intérêts et les mensualités en faisant un apport personnel conséquent. Vous pouvez également payer à crédit et profiter de l’effet levier du crédit pour faire en sorte que votre investissement immobilier soit en majorité payé par les versements de votre locataire.

Choisissez votre type de location

Lorsque vous allez investir, vous aurez le choix entre louer votre logement nu ou meublé. La location vide permet de gérer son bien plus facilement en évitant de devoir gérer les meubles du logement et leur changement en cas d’usure. Ce type de location a également pour avantage d’utiliser le régime réel qui engendre une déduction de nombreuses charges comme la prime d’assurance, les travaux ou les loyers impayés. Le logement nu présente aussi l’option du micro foncier qui permet un abattement de 30% sur les versements du locataire. Pour la location meublée, le principal avantage est que les revenus issus de la location bénéficient d’un abattement de 50%. Louer en meublé facilite la recherche de locataires car la durée minimale du bail est de 12 mois et même 9 mois pour un bail étudiant. Vous l’avez compris, il y a beaucoup de différences entre ces deux types de locations. La meilleure chose à faire est de vous faire aider par des experts comme chez Achylles qui vous aideront à faire le bon choix.

Trouvez un bon locataire

La recherche d’un locataire doit être rapide car chaque journée passée avec un logement vacant représente une perte pour vous. Cette recherche doit également être qualitative pour éviter d’avoir un locataire qui ne paye pas ses loyers et dégrade le logement. Pour cela, vous devez demander des justificatifs sur les revenus (au moins trois fois le montant du loyer) et une caution en cas de dégradation du logement. Pour trouver votre locataire à petit prix, vous pouvez poster sur des sites d’annonces immobilières, sur les réseaux sociaux ou en parler autour de vous. Si vous n’avez pas le temps, vous pouvez également passer par une agence immobilière qui s’en occupera mais qui aura un certain coût pour votre budget.

Faites de l’exonération fiscale

Il existe de nombreux moyens de faire de l’exonération fiscale dans le but de réaliser de grosses économies. Le dispositif le plus connu est la loi Pinel qui permet une réduction d’impôt de 12% à 21% en fonction de votre investissement et du nombre d’années pendant lequel vous louez votre logement. Le deuxième dispositif est la loi Denormandie qui concerne les logements anciens dans les centres-villes. La loi Denormandie offre une réduction d’impôt déterminée par la durée sur laquelle vous louez votre bien immobilier. Il y a d’autres moyens de réduire ses impôts grâce à votre investissement locatif. Encore une fois, le mieux est de vous faire aider par des courtiers qui vous conseilleront sur le choix des dispositifs fiscaux qui correspondent à votre situation.

Fixez le montant de votre loyer 

Vous être libre de fixer le montant de votre loyer. Cependant, il faudra être réaliste et objectif en fonction de l’emplacement, de l’état du logement, des équipements et de la présence ou non d’un parking. Il faudra également s’aligner par rapport à la concurrence du marché pour trouver et fidéliser facilement un locataire. Vous devez fixer le montant de votre loyer dans le but d’être le plus rentable possible. Le taux de rendement brut d’un investissement locatif est égal au revenu locatif sur douze mois divisé par le coût d’acquisition multiplié par cent. Ce calcul vous permet de vous faire une idée de la future rentabilité du bien mais il doit bien sûr être complété par des analyses réalisées par des professionnels. 

Pour conclure, un investissement locatif demande beaucoup d’implications et de connaissances pour qu’il y ait une forte rentabilité. Si vous arrivez à mettre en place un projet immobilier cohérent et réussi, vous aurez un investissement qui vous rapportera des revenus complémentaires chaque mois pendant des années et qui renforcera votre patrimoine.

Simulez votre budget !

Plus d'une centaine de clients satisfaits :

- Obtenez le meilleur taux du moment
- Obtenez le meilleur taux d'assurance du moment
- Bénéficiez d'un financement sans apport

Simuler mon prêt en 2 min
homme souriant qui tiens une calculette