Comment emprunter pour acheter un bien à l’étranger ?

Vous souhaitez acheter un bien à l'étranger ? Il existe trois solutions pour financer votre projet...

Vous désirez déménager à l’étranger pour y passer votre retraite ou vos vacances ou alors vous souhaitez vivre à l’étranger car l’immobilier y est moins cher ou alors tout simplement changer de vie ? Comment financer cet achat ? Les banques prêtent elles pour des achats hors France ?

     Il existe trois solutions différentes pour financer votre achat à l’étranger. Le prêt hypothécaire avec une banque française, un prêt lombard avec une banque française, ou bien un prêt en direct avec une banque locale (dans le pays d’achat).

1ère option : vous disposez d’un patrimoine immobilier

     Si vous détenez un patrimoine immobilier en France, alors vous pouvez envisager le prêt hypothécaire avec une banque française. La banque va accepter de vous financer l’achat d’une propriété à l’étranger en échange d’une garantie sur une de vos propriétés en France.

Attention, il ne faut pas que cette hypothèque soit appliquée sur un bien pour lequel un remboursement de prêt serait toujours en cours. S’il y avait un prêt en cours, la banque pourrait racheter le crédit.

L’hypothèque sur le bien sera levée dès la fin du remboursement du crédit.

En règle générale, pour un prêt hypothécaire, une banque prêtera au maximum entre 50% et 70% de la valeur du bien hypothéqué. De plus, si vous vous faites racheter le capital restant du crédit à rembourser, alors ce montant sera déduit de la somme que la banque comptait vous prêter.

Par exemple, il y a quelques années, vous aviez souscrit un crédit de 300 000 € pour acheter votre résidence principale d’une valeur de 350000€ en France. Il vous reste aujourd’hui 60000€ à rembourser.

Vous pouvez avoir un prêt hypothécaire de maximum 245000€ (70%*350000). Or la banque ne vous prêtera que 185000€ puisqu’elle va vous racheter votre crédit restant, c’est-à-dire 60000€.

2ème option : le prêt lombard

    Le prêt lombard est un prêt immobilier qui prend comme garantie votre épargne qui est bloquée. Plus concrètement, la banque va bloquer toute votre épargne personnelle ou du moins une partie durant la durée de votre emprunt. L’épargne est le plus souvent bloquée sur un produit financier comme une assurance vie. La banque va vous octroyer un crédit représentant entre 50 et 100% de votre épargne. En cas d’accident, la banque se rembourse avec l’épargne.

Il est avantageux de souscrire un prêt lombard car cela permet de ne pas toucher à de l’épargne fructueuse et de ne pas souscrire d’assurance de prêt.

La banque débloque l’épargne à partir du moment où vous avez remboursé intégralement le crédit.

3ème option : faire appel à une banque locale

     Si vous le souhaitez, il est tout à fait possible de faire appel à une banque étrangère. En revanche, sachez que cela risque d’être un peu plus fastidieux que si vous étiez passé par une banque française.

Pour commencer, sachez que les habitudes bancaires du pays peuvent différer de celles que vous connaissez. Par exemple, certains pays font encore souscrire à des crédits à taux variable et certains ont des législations en matière de protection des consommateurs moins favorables qu’en France.

De plus, sachez que les banques locales sont plus réticentes que les banques françaises à vous octroyer un crédit car craignent de ne pas réussir à vous localiser et donc à vous joindre.

Un autre désavantage est que dans la plupart des cas, la banque va vous demander de lui fournir votre dossier de prêt dans sa langue. Pour cela, vous allez donc devoir faire appel à un traducteur qualifié, ce qui va vous coûter de l’argent.

Enfin, pour vous suivre sera également un peu plus compliqué puisque vous devrez vous ajuster au décalage horaire pour communiquer et effectuer les actions demandées par votre nouvelle banque.



No items found.