Comment convaincre votre banquier ?

Vous souhaitez faire une demande de prêt immobilier mais vous ne savez pas comment faire face à votre banquier ? Achylles vous montre comment le convaincre.

Actuellement en période de crise sanitaire, les banques sont plus réticentes à octroyer des crédits ou du moins sont plus difficiles à convaincre. Or, vous êtes sûrement nombreux à vous être décidés à enfin lancer votre demande de crédit afin de devenir propriétaire. Comment séduire votre banquier ? 

A travers cet article, nous allons vous donner nos conseils qui nous l’espérons convaincront votre banquier de vous octroyer votre crédit. 

 

Travailler votre dossier 


Rappelons-le, pour toute demande de crédit, le dossier est votre pièce maîtresse. Sans un dossier solide, soyez certains que la banque vous refusera votre demande de crédit. 

Mais qu’est-ce qu’un dossier solide ? Un bon dossier prouvera que le demandeur est solvable et que son profil n’est pas risqué. 

Ainsi, le premier atout d’un dossier est l’apport. En effet, il faut que vous prouviez au banquier que vous êtes un épargnant. Vous avez et vous allez mettre de l’argent de côté. Dans l’idéal, il faudrait que vous disposiez d’un apport de 10% du montant que vous souhaitez emprunter. 

Ensuite, il est vrai que les banques recherchent une situation professionnelle stable. C’est pourquoi les CDI, les fonctionnaires et les professions libérales sont favorisées. Cependant, si vous n’êtes pas dans ce cas, ne désespérez pas, il existe des solutions. A ce propos, nous vous conseillons d’aller lire notre article : Comment emprunter sans CDI. 

Un entrepreneur devra avoir au moins deux années pleines d’activité derrière lui et donc deux avis d’imposition qui reflèteront son activité et pour tous les autres indépendants, il faudra fournir deux bilans. Il faut que le banquier puisse facilement évaluer quelle a été l’activité de l'indépendant sur les deux dernières années. 

De plus, sachez que plus vous apporterez des preuves de votre solvabilité dans votre dossier, et plus la banque sera convaincue de votre sérieux. C’est pourquoi avoir un garant par exemple pourrait vous aider. 

Donc, travaillez votre dossier. Si vous ne savez pas comment faire, que le monde de l’immobilier est flou pour vous, n’hésitez pas à faire appel à un courtier ou faire une demande de coaching sur notre site Achylles.fr. 

Avoir confiance en vous 


Notre deuxième conseil va peut être vous paraître futile mais il n’en est rien. En effet, si vous avez confiance en vous, que vous connaissez ce dont vous parlez, le banquier sera forcément en confiance. En effet, a contrario, un banquier qui ferait face à un demandeur de crédit hésitant, qui ne croirait pas vraiment en son projet, ne serait pas enclin à lui octroyer un crédit, n’étant pas rassuré sur sa solvabilité. 

Il faut donc que vous soyez convaincus de votre projet et que vous soyez sûrs de vous. Vous devez connaître vos forces mais aussi vos faiblesses. En connaissant vos faiblesses, vous serez aptes à pouvoir les défendre auprès de votre banquier. 

En réalité, vous allez aider le banquier a dire oui. Vous allez l’aiguiller. Gardez toujours à l’esprit que votre banquier n’est pas forcément un spécialiste du crédit mais qu’il est avant tout un employé de la banque. Il cherchera seulement à s’assurer de votre solvabilité et décidera ce qui est le mieux pour sa banque. C’est vous qui avez la capacité de vendre au mieux votre projet et d’user d’arguments convaincants afin d’obtenir votre crédit. C’est à vous de donner les bonnes raisons au banquier afin qu’il accepte votre prêt et non pas à lui de vous en donner. 

Donc, mettez en avant vos atouts et préparez vous à défendre vos faiblesses. Vous devez prouver au banquier qu’il n’aura pas tort de vous faire confiance. Montrez par exemple au banquier que le bien que vous souhaitez acheter est une bonne affaire, qu’il est très bien placé, qu’il sera valorisé par tels et tels travaux que vous avez prévu...

 

Nos conseils selon votre situation

La résidence principale

Si vous souhaitez devenir propriétaire d’une résidence principale et que vous voulez faire construire votre maison, sachez que l’obtention de votre crédit risque d’être plus compliquée. Nous vous conseillons de montrer à votre banquier que vous avez prévu de l’épargne post-opératoire. En effet, il arrive fréquemment que les travaux durent plus longtemps que prévu, qu’il y ait plus de dépenses que ce que l’on aurait pu imaginer. 

Si vous êtes indépendant, sachez qu’il sera plus facile d'acheter dans la ville où vous exercez votre activité. Par exemple, un banquier sera dubitatif face à un indépendant qui travaillerait depuis deux ans à Marseille et qui souhaiterait déménager à Bordeaux. Avoir un historique d’activité dans une ville et vouloir acheter dans une autre peut jouer en votre défaveur. 

Si vous hésitez entre un bien dans le neuf ou dans l’ancien, sachez qu’il peut être intéressant d’acheter dans le neuf car un banquier réclamera 5% d’apport tandis qu’il en demandera 10% dans l’ancien. 

Enfin, pour convaincre votre banquier, il ne faut surtout pas que vous ayez un crédit de consommation et même si possible pas d’autre crédit. De plus, il ne faut pas que vous connaissiez de découvert. Sachez aussi que les banques aiment en général quand le client présente une banque traditionnelle comme banque principale. 

L’investissement locatif  


Si vous êtes dans le cas ou vous désirez devenir propriétaire afin de vous lancer dans l’investissement locatif, essayez de montrer à votre banquier que vous allez faire en sorte que 70% des revenus locatifs financeront à eux seuls vos mensualités. Ainsi, vous serez dans une situation d’auto-financement de votre bien et vous n’aurez aucun effort à faire pour payer vos mensualités. En cas de situation d’investissement locatif, visez l’autofinancement. 

En conclusion, comme vous l’aurez compris, convaincre votre banquier dépend globalement de deux facteurs : votre dossier et votre assurance. 

Cependant, gardez en tête que monter un dossier solide n’est pas si simple. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le monde de l’immobilier, n’hésitez pas à demander de l’aide. Faire appel à un courtier peut se révéler extrêmement avantageux dans de nombreux cas. 

A ce titre, nous vous conseillons de lire notre article passer par un courtier : les 3 avantages.