Achat immobilier : 6 étapes avant de devenir propriétaire

À quoi vous attendre lors du processus d’achat ? Découvrez nos astuces pour réussir votre achat immobilier grâce à 6 étapes avant de devenir propriétaire.

Quitter sa location pour devenir l’heureux propriétaire d’un bien où vous pourrez casser des murs et tout peindre en jaune, cela fait rêver. En revanche, la paperasse qui va avec, un peu moins. Compromis de vente, frais de notaire, diagnostics, loi Carrez… et finalement vous vous dites que l’appartement en location de madame Gérard n’est pas si mal… 

Mais pas de panique ! Pour que tout se passe bien, nous vous expliquons le processus d’un achat immobilier, depuis le coup de cœur jusqu'à la remise des clés ! 

 

Step 1 :  À la recherche de la perle rare 

 

La première étape de cette nouvelle aventure est de définir vos besoins et votre budget. Que recherchez-vous exactement, et combien pouvez-vous investir dans ce projet ?  

Step 2 : L’offre d’achat et la signature du compromis 

 

Ça y est, c’est officiel, vous avez enfin trouvé le bien de vos rêves ! Il est donc temps de faire une offre d’achat au vendeur. Et comme on adore faire des économies, n’hésitez pas à demander à votre agent immobilier s’il est possible de négocier le prix. Pour cela, n’avancez pas comme argument que la maison est trop chère pour vous. Mettez plutôt en avant les nombreux travaux à réaliser, le vis-à-vis gênant, une façade ou un toit à retaper, le prix des bien similaires dans le quartier ou encore la difficulté à garer votre véhicule. 

Après avoir négocié le prix et fait une offre, vous signez la promesse de vente. C’est un engagement entre vous et le vendeur, un peu comme une réservation du bien. Toutefois, vous avez 10 jours pour vous rétracter et abandonner le vendeur sans même donner de motif. Passé ce délai, il vous faudra un motif valable pour annuler (la non-obtention de votre prêt par exemple). 

 

Step 3 : La chasse au trésor 

 

La troisième étape est une des plus difficiles. Il s’agit de trouver son financement. Pour les indépendants, le parcours du combattant commence.

Vous avez en moyenne 45 à 60 jours pour trouver un prêt. Le compte à rebours est donc lancé et il faut aller vite ! Préparez votre dossier au préalable pour gagner du temps, n’arrivez pas les mains vides chez votre banquier. De plus, pensez à soigner la tenue de vos comptes les 3 derniers mois précédant votre demande car votre banquier se penchera sur ceux-ci. 

N’hésitez pas à prendre contact avec Achylles pour faciliter votre recherche. Nous vous mettrons en relation gratuitement avec un courtier adapté à votre profil qui saura vous dénicher un prêt au meilleur taux ! 

Step 4 : L’accord de principe 

 

Vous êtes un petit chanceux, vous avez trouvé une banque qui à l’air d’être partante pour vous accompagner dans cette aventure. Vous obtenez donc un accord de principe. Celui-ci résume toutes les caractéristiques, taux, et conditions de votre prêt. Vous devez encore passer par d’autres organismes, comme l’assurance notamment, mais vous y êtes presque !

En effet, côté assurance, vous devez prendre rendez-vous avec l’organisme et remplir un questionnaire de santé confidentiel. D’autre part, une garantie existe pour assurer le paiement des mensualités si vous n’êtes plus en mesure de le faire. L’organisme va donc s’assurer de votre solvabilité au même titre que la banque. 

 

Step 5 : Une surprise dans la boîte aux lettres ! 

 

Félicitations, vous avez obtenu votre prêt ! La banque vous envoie l’offre de prêt par voie postale. Si vous n’êtes pas client de cette banque, vous devrez ouvrir un compte. Vous aurez 10 jours de réflexion imposés par la loi. Profitez-en pour bien lire et relire votre offre et posez toutes les questions qui vous passent par la tête. Et au 11ème jour, vous pourrez signer et envoyer l’offre !

Pensez à appeler votre notaire pour prendre rendez-vous pour la signature de l’acte authentique de vente afin de ne pas perdre de temps. 

 

Step 6 : Une dernière signature … 

 

À compter de l’offre de prêt, vous avez 4 mois pour réaliser la signature de l’acte authentique de vente

Elle se fait en présentiel accompagnée du vendeur et du notaire. Vous pouvez choisir d’avoir un notaire commun aux deux parties ou d’avoir votre propre notaire. Vous payez le bien, les frais de notaire et de garantie ainsi que la commission de l’agent immobilier. Le notaire est là pour vous rappeler toutes les lois et répercussions légales si le contrat n’est pas tenu. 

 

On vous remet enfin les clés et vous pouvez organiser votre pendaison de crémaillère !