Un crédit immobilier
expatrié.

Découvrez comment obtenir un crédit immobilier en tant que non-résident français.

Obtenir mon prêt
4.9
Google review mark
Excellent sur
jeune homme élégant pointant du doigt
icone non-résident français

Prêt pour non-résident

Si vous êtes non-résident, vous pouvez tout de même obtenir un prêt en France avec l'aide de nos spécialistes.

icone suivi à distance

Un suivi à distance

Vous pouvez bénéficier de notre accompagnement en présentiel ou à distance. 

icone réponse rapide

Réponse rapide

Vous pouvez obtenir un retour sur votre demande sous 24h.

Comment obtenir un prêt en tant qu'expatrié ?

Je vous énumère rapidement les points importants pour un emprunt tant que non-résident français et afin que nous soyons sur la même longueur d'onde, les voici :

Le pays d’expatriation

Selon votre pays de résidence, la demande d'emprunt peut être plus ou moins difficile. Si vous vivez aux États-Unis, à Singapour, en Angleterre ou encore en Chine, la demande de financement doit pouvoir trouver écho.

Cependant, les résidents d'un pays en crise ou un paradis fiscal verront difficilement aboutir leur demande auprès des banques.

L’employeur

Il est préférable d'avoir un contrat français pour obtenir les bonnes grâces des banques. Pour certaines, c'est même une condition obligatoire. En effet, pour les Français résidant au Maroc, en Tunisie, en Algérie, au Liban, en Israël ou en Irak il sera nécessaire d’avoir un contrat français pour pouvoir emprunter.

Elles prêtent également attention à la société pour laquelle vous travaillez. Plus votre employeur est établi (grande firme internationale), plus vous avez des chances d'obtenir un prêt.

Un apport personnel

L'apport demandé à un non-résident français lors d’un achat immobilier est plus important. En effet, au lieu du classique 10% (dans l'ancien) vous devez plutôt tabler entre 20% et 30% du coût total du bien désiré. Il faut compter la moitié dans le neuf.

Un courtier spécialiste

Vous pouvez vous faire aider dans votre demande de crédit immobilier par un professionnel habitué à ce type de demande. Il pourra notamment vous aider à gagner du temps en sollicitant les banques qui sont en période de conquête de client et donc plus souple sur les conditions d'octroi de crédit.

Se faire accompagné.e par un professionnel?

Un courtier avec la bonne expertise qui vous facilite la vie ?

Oui  mais lequel ? !

Nos courtiers spécialistes sont là !

Nos courtiers pourront vous accompagner et vous aider à obtenir votre financement quel que soit votre pays d'expatriation.

Faire dire oui à la banque 👌🏻

Mettez toutes les chances de votre côté !

Achylles, le spécialiste du prêt immobilier des expatriés



jeune expatrié souriant

+200
crédits obtenus

9 dossiers sur 10
qui vont jusqu'au bout

Pourquoi  investir en France ?

Oui bien sûr ! Les banques peuvent se montrer plus réticentes à votre demande d'emprunt mais il est tout à fait possible d'obtenir un financement. Voyons rapidement, les critères pour obtenir un prêt :

Diversifier son patrimoine

Construire ou diversifier son patrimoine en bénéficiant de revenus plus élevés à l'étranger (effet de levier), voici la raison pour laquelle vous devriez investir. Surtout si vous avez un logement prêté par votre employeur. Votre expatriation correspond à une période d’enrichissement qu'il faut mettre à profil pour effectuer des placements malins. Or, l’investissement dans la pierre reste à ce titre une valeur sûre.

Un pied-à-terre

Un autre bénéfice de l’investissement immobilier : il permet de garder un pied à terre dans son pays d’origine. Le bien pourra ainsi servir à vos enfants pour continuer leurs études en France ou servir de résidence principale lors d’un retour d'expatriation.

Des opportunités

L’investissement locatif dans l’Hexagone présente de belles opportunités, notamment dans les moyennes villes dotées de pôles estudiantins, où la demande locative est forte et constante.

femme qui pointe son téléphone avec un sourire

Un crédit expatrié, ça vous tente ?

Réservez un rendez-vous visio à votre convenance pour un premier échange concret sur votre projet.

Obtenir mon financement
femme qui pointe son téléphone avec un sourire
FAQ
Quel établissement bancaire lorsque vous ne vivez pas en France la majorité de l’année ?

Les banques en ligne comme les banques traditionnelles peuvent vous permettre d’ouvrir un compte bancaire en tant que non-résident français.

Comment faire un emprunt immobilier en France ?

Il faut tout d’abord regarder si vous êtes éligible. Ensuite, il faut trouver une banque qui vous correspond et lui transmettre les documents nécessaires. Enfin, il faudra financer cet emprunt.

Est-ce qu'un non-résident français est obligé d'ouvrir un compte bancaire en France ?

Un non-résident français n'est pas obligé d'ouvrir un compte dans une banque en France, il peut utiliser son compte bancaire situé dans la banque de son pays. Cependant, il aura des frais lors des retraits d'argent.

Quel prêt obtient-on le plus facilement ?

Le petit prêt renouvelable, qui est le prêt d'une petite somme de 4000€ maximum, est le plus facile à contracter car il a de hauts taux.

À qui pouvez-vous demander de l’argent ?

La procédure classique est de contracter un prêt auprès des banques. Vous pouvez également emprunter de l’argent à un prêteur privé.

Comment ouvrir un compte dans une banque en France avec un passeport étranger ?

Pour ouvrir un compte bancaire en France, il faut une carte d'identité ou un passeport et un justificatif de domicile. La banque se réserve le droit d'accepter ou non d'ouvrir le compte bancaire.

Que faire lorsque l'on a un refus d'ouverture de compte bancaire ?

Si la banque refuse l'ouverture d'un compte bancaire à une personne, cette personne peut agir en justice auprès de la Banque de France.

Quelle banque possède les meilleurs services pour un expatrié ?

Certaines banques proposent des offres uniquement dédiées aux expatriés et qui sont avantageuses par rapport à d'autres banques.

Ma situation professionnelle a-t-elle un impact pour l'acceptation de mon prêt immobilier si je ne suis pas résident français ?

La situation professionnelle de l’emprunteur est l'élément principal dans l’acceptation d’un prêt immobilier par un banquier. En effet, vous pouvez emprunter et donc accéder à votre projet immobilier avec une carte de séjour, une banque sérieuse regardera avant tout la solidité de votre dossier plutôt que votre nationalité.

Une personne ne résidant pas en France, si elle possède une bonne situation professionnelle, donc un salaire convenable, aura plus de chances de voir accepter sa demande de prêt par les établissements bancaires et donc de mener à bien son achat immobilier. Du fait que celle-ci possède une plus forte capacité d’emprunt, cela rassure les banques, ces personnes seront plus à même d’emprunter sur une durée de remboursement courte et de parfois même faire un remboursement anticipé, leurs frais de crédit (frais de dossier, frais de notaire, assurances de prêt, assurance emprunteur) ne leur poseront pas de problèmes, des caractéristiques non-négligeable pour les banques.

Des conseils pour réduire les frais dû au crédit ?

Votre budget n’est pas à la hauteur de vos envies, pas de panique, voici quelques conseils qui pourront vous aider.

Le prêt à taux zéro (PTZ) peut vous faire faire des économies, ce prêt est avantageux pour les personnes qui n’ont pas été propriétaires d’une résidence principale durant les deux dernières années, ce sont les primo-accédants, ce prêt favorise l'accessibilité à la propriété notamment en ce qui concerne les jeunes ménages mais également pour tous ceux qui achètent pour la première fois. Le prêt à taux zéro offre les avantages suivant :

  • Un financement jusqu’à 40% du prix de votre logement neuf.
  • Un allongement des prêts, jusqu’à 25 ans, afin de réduire des mensualités. 
  • Le maintien des plafonds de revenus. 
  • La possibilité de remboursement du PTZ  sous 5, 10 ou 15 ans selon vos revenus.

Votre achat immobilier peut également se faire via un plan d’épargne logement (PEL). C’est un outil d’épargne bloqué pendant 4 ans minimum, ce plan d’épargne est rémunéré au taux de 1%. Il offre de nombreux avantages :

   • Donne droit à une prime d’État
   • Exonération d’impôts jusqu’à 12 ans
   • Intérêts capitalisables
   • Le taux d’intérêt maximum fixé par la banque à l’issue de la phase épargne ne peut pas      dépasser 2.20%.

Faire appel à un courtier immobilier : 
En effet, vous faire accompagner par un professionnel vous permettra de négocier : votre taux de crédit, vos échéances et parfois même votre taux d’assurance de moitié. Certes, faire appel à un courtier n’est généralement pas gratuit, les honoraires sont en moyenne de 1% de la somme empruntée. Cependant, c'est un investissement sur la durée qui vous fera faire des économies.

Comment savoir si je peux contracter un emprunt ?

C’est simple, pour savoir si vous pouvez contracter un emprunt pour un bien immobilier il vous faudra deux informations : vos revenus mensuels ainsi que vos charges financières mensuelles. Suite à cela vous allez devoir effectuer un calcul, c’est le taux d’endettement.

Taux d’endettement = Charges financières du ménage / revenu du ménage * 100

À l’issue de ce calcul, vous obtiendrez un taux, celui-ci ne doit pas dépasser 33% pour que vous puissiez contracter un emprunt pour votre projet immobilier. Si le taux est supérieur à 33%, la banque jugera que votre endettement sera trop fort et ne souhaitera pas prendre le risque d’accepter votre dossier. 

Le crédit est-il plus cher pour les emprunteurs expatriés ?

Du fait que le non-résident est un client potentiellement plus risqué, son emprunt lui coûtera plus cher qu’un emprunt classique. Le non-résident devra verser un apport personnel de minimum 20% au lieu de 10% pour les résidents français. 

Son contrat de travail, ses fiches de paie peuvent poser problème aux banques du fait de leur différence aux documents français. Les banques devront alors faire appel à des traducteurs, engendrant alors des frais supplémentaires.